Le gaspillage à la trappe !

Aujourd’hui, un article un poil plus sérieux, mais qui me tiens particulièrement à cœur. De temps en temps je vous propose des recettes et astuces anti-gaspillage, vous en connaissez certainement d’autres….si si, j’en suis sûr…souvenez-vous, votre grand-mère s’appliquait à gaspiller le moins possible et avait ses petits secrets…

Avec notre société de consommation, nous avons un temps mis çà de côté, mais nous y retournons heureusement depuis quelques années. Les initiatives individuelles ou collectives se multiplient et font avancer les choses. La population prend conscience que chacun d’entre nous peut agir à sa façon, à son échelle.

Vous connaissez sans doute les petits trucs pour cuisiner sans gaspillage, comme utiliser les pelures des fruits et légumes pour en faire des chips; comme donner une seconde jeunesse à votre pain, mais aussi des recettes lorsqu’il vous reste des jaunes ou des blancs d’oeufs ou encore, congeler tout ce que vous pouvez, comme les tranches de pain, les œufs, les herbes fraîches. En plus de suivre un menu équilibré voici quelques trucs malins pour utiliser un maximum vos ingrédients sans trop de gaspillage, et ainsi diminuer votre quantité de déchets à la maison.

chips d'épluchures de pommes de terre au four

Ranger ses fruits et légumes par famille

Certains fruits et légumes ne vont pas bien ensemble. Je veux dire par là qu’ils accélèrent parfois la décomposition des aliments autour d’eux, et que tout cela est dû à leur composition, ou plutôt à leurs émanations chimiques. Les poires, les pommes et les prunes émanent de l’éthylène lors de leur maturation, ce qui provoque les autres fruits et légumes de mûrir, voire pourrir, trop vite. Certains fruits et légumes frais préfèrent rester hors du frigo, dans un endroit frais et sec. Les bananes, par exemple, noircissent avec le froid, tandis que les baies, les pêches, et les melons perdent leur saveur quand on les garde au frigo. Les pommes-de-terre, l’ail, et les oignons eux, se portent mieux à l’air libre, mais de préférence dans le noir. (Petit truc en plus : séparez les oignons des pommes-de-terre, car ces premiers font mûrir trop vite ces derniers). Pour la plupart des autres fruits et légumes, conservez-les dans le bac à légume du frigo, spécialement conçu pour cela.

Pour éviter de devoir jeter ce que vous ne consommez pas de suite, sachez que vous pouvez congeler une grande partie de ces fruits et légumes frais; quoiqu’il faille parfois une petite astuce pour ne pas vous retrouver avec quelque chose d’immangeable. Les pommes et les poires supportent mieux la congélation si elles sont réduites en compote au préalable; les légumes survivent mieux s’ils ont été blanchis; et pour les agrumes, ne congelez que leur jus afin de pouvoir mieux les apprécier.

What a pickle !

Comme nos grands-mères le faisaient si bien, conservez vos fruits et légumes sous différentes formes. Confitures, marmelades, compotes, chutney, pickles : tout est possible. Selon l’ingrédient à conserver, la technique change, mais le principe reste le même : conservez dans un bocal stérilisé (plongé dans de l’eau bouillante) et hermétique, et gardez au frais et dans le noir. Pour le sucré variez les goûts en ajoutant des herbes aromatiques, des fleurs, des épices, etc. à vos fruits et soyez léger avec le sucre. Préférez également des solidifiants naturels et végétaux comme l’agar-agar. Pour les pickles et le chutney, votre propre concoction de vinaigre, de vin et de saumure vous permettra d’être plutôt créatif.

Faire un composte avec tout, tout le temps

Avant de faire votre composte, assurez-vous que vos aliments vieillissant n’aient réellement plus rien de bon. Leur apparence fripée n’est pas toujours mauvais signe. Chez les pommes et les poires par exemple, elle est signe de bonne compote sucrée ! Triez les déchets ménagers et gardez-les dans une poubelle à part. Tous ces déchets se décomposeront plutôt vite et pourront retourner en terre et continuer le cycle de la vie de notre planète. Utilisez ce composte dans votre jardin, ou pour les animaux de ferme d’une connaissance, ou encore suivez les conseils de pros pour une faire une terre fertile pour vos plantes d’intérieur et d’extérieur.

Minimiser les déchets

De nos jours, il est de plus en plus facile de se tourner vers des solutions sans plastiques et biodégradables. Pensez sac en papier et seconde main; marché et épicier qui vend sa marchandise au poids dans vos récipients réutilisables… Essayez de choisir un packaging biodégradable, réutilisable ou lavable autant que faire ce peut. Les petits changements, c’est cela qui fait toute la différence au bout du compte.

Minimiser le gaspillage est plus un état d’esprit qu’un effort supplémentaire. C’est connaître le potentiel et la meilleure conservation des aliments que vous achetez et d’en tirer le maximum. En plus de savoir exactement comment ce que vous mangez à été préparé, cela vous permet d’avoir un menu équilibré, varié, sain, et qui pollue peu. La nature a parfaitement fait les choses, à nous d’en découvrir les 1000 astuces pour en tirer le meilleur sans faire de mal à notre belle planète 😉

Pour résumer : avant de jeter, réfléchissez !

A bon entendeur, salut !

Olivier

 

Publicités

14 réflexions sur “Le gaspillage à la trappe !

      1. sharing cuisine says:

        Bonjour Carole, je te mets en copie le post que j’ai fait samedi sur la page facebook.com/regaladesencascade/ : Dans une semaine tout pile (le 1 octobre à 11h), nous allons découvrir vos interprétations sur le thème « Mi-figue, mi raisin », monSieur Woody a trop hâte…
        En attendant, il a pensé à la relève pour la 7ème édition #régaladesencascade qui se déroulera le samedi 5 novembre, avec deux nouveaux thèmes au choix :
        – Qui a encore peur de Jack o Lantern ?! …Halloween ou pas, en cette saison il y a toujours une bonne raison de cuisiner la courge, le potiron….
        – Retour sur la scène de cream !…. Les bikinis sont au placard jusqu’à l’été prochain, alors faites-vous plaisir ! De multiples possibilités s’offrent à vous en salé ou sucré…. C est le retour de la crème !
        Qu’ils pensent bien également à jeter un œil au règlement et qu’ils mettent bien le lien en bas de leurs articles pour que ce petit jeu ne parte pas en cacahuète ! https://sharingcuisine.org/2016/04/30/monsieur-woody-ramene-sa-fraise/

        Bises m’dame Carole !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s